Les aventures de Follow et Hold'On

2

Le potager 2015

Salut à tous, c’est l’humain au clavier !

Aujourd’hui je ne vais pas vous parler des chiens (on a parlera beaucoup d’ici peu) mais du potager !

L’an dernier je me suis lancé dans un petit potager sans réel sérieux, et si c’était plutôt pas mal parti avec de beau semis, les limaces m’ont rapidement découragé en mangeant mes belles salades, et les campagnols terrestres mes carottes…

Après la récolte de quelques laitues et d’une courgette, j’ai fini par abandonner et j’ai laissé le potager devenir une petite jungle en me disant que je ferais mieux l’année suivante.
Et voilà, nous y sommes !

Cette année je reprend les choses en main, et j’ai décidé de faire ça plus sérieusement, et de luter réellement contre les limaces.
J’ai dans un premier temps laissé libre accès aux poules au « potager » (qui n’avait de ça que le nom) afin qu’elles désherbent la totalité de la surface et grattent le sol.
Afin de réduire la population de limaces je me suis donc lancé dans les tunnels à poules réalisés en grillage autour du potager. On verra si c’est efficace contre les limaces, mais quoi qu’il en soit ca n’a pas été fait en vain puisque ca a au moins l’avantage d’augmenter la surface pour les poules.

J’ai regardé à droite et à gauche sur internet ce que chacun faisait, et j’ai fini par faire un mix de tout ça, pour faire un potager en carrés en prenant quelques idées de la culture sur butte tout en tenant compte du problème de campagnols terrestres et des limaces.
A l’heure où j’écris ces lignes je ne sais pas encore si mon potager va réussir mais je l’espère vu l’énergie et l’investissement en temps jusque là !

J’ai tout d’abord creusé un carré sur une vingtaine de centimètres.

IMG_1011

J’y ai déposé une couche de « grillage à poules » pour éviter que les campagnols puissent atteindre les racines des légumes.

IMG_1024

Une petite couche de fumier de poule.

IMG_1031

De la terre et un vieux fumier de vache.

IMG_1032

Du carton et du bois mort.

IMG_1042

Et j’ai ensuite recouvert l’ensemble de terre jusqu’à arriver à niveau.

IMG_1046

Arrive ensuite le carré en bois.

IMG_1051

Puis j’ai rempli le carré de terre et le voilà prêt à être semé.

IMG_1052

Pour contrer les limaces, cette année j’ai opté pour une méthode toute bête: la clôture électrique, ou plutôt la barrière électrique.
Le principe est tout simple et sans danger (que ce soit pour les enfants, les animaux de compagnies etc…) et consiste en une pile 9V et deux fils galvanisés qui parcourent l’ensemble du carré, espacé d’environ 1 centimètre.

Il n’y a pas besoin d’être particulièrement bricoleur pour réaliser cette barrière et aucune connaissance technique n’est nécessaire. Il suffit de veiller à ce que les fils ne se touchent à aucun endroit, et de relier l’ensemble dans une petite boite étanche comme ci-dessous.

IMG_9691

Tout le monde a un jour mis sa langue sur une pile 9V pour voir si elle était encore bonne (aujourd’hui encore c’est de cette façon que je teste les piles ^^)
La sensation est désagréable car ca pique, et c’est exactement ce que va ressentir une limace ou un escargot lorsqu’il touchera les deux fils.
Et cela devient pour eux une barrière tout simplement infranchissable.

Après un orage j’ai ramassé un escargot et deux limaces qui m’ont servi de cobaye pour cette vidéo, et je les remercie pour leur participation.
Les poules aussi les remercient puisque elles les ont ensuite mangés ! : )

Au niveau de la durée de vie de la pile, elle devrait au moins tenir jusqu’à l’automne, et dans l’état actuel, malgré la pluie et l’humidité, il n’y a pas de risque de court-circuit, il s’agit d’une très faible tension.
Il est possible de d’utiliser des piles usagées et de leur donner une seconde vie, cependant il faudra les remplacer plus fréquemment.

Cette année j’ai réalisé mes semis dans des coquilles d’œufs.
Pas d’énorme intérêt à faire ça si ce n’est que c’est un contenant d’origine naturelle et qui se dégradera très bien dans le sol.
Ca tombe bien, des coquilles d’œufs j’en ai plein !

IMG_0970

Avant de planter, il suffit de serrer la coquille dans sa main pour la casser et pouvoir laisser les racines faire leur chemin…

IMG_9704

Un petit trou, et puis on plante, avec la coquille.

IMG_9705

On recouvre d’une bouteille coupée et on arrose.

IMG_9707

Et voilà pour les laitues, reste a espérer qu’elles se plaisent dans leur carré !

Jusque là j’ai planté/semé des laitues paresseuses, des batavia, des radis, des épinards, des carottes de Colmar, des carottes violettes, des courgettes, des tomates (qui resteront dans la véranda), du pakchoi et du choy sum.
J’ai réalisé un second carré en bois ce weekend, j’aimerai au total en avoir 3 ou 4 en culture pour cette année, mais je fais en fonction de ce que mon dos me permet.

Voilà où j’en suis en date du 26 avril 2015, rendez-vous dans quelques semaines pour voir l’évolution du potager ! : )

16 mai 2015

Une vingtaine de jours se sont écoulés, et il y a eu un peu de changement dans le potager.
Un second potager en carrés a vu le jour ainsi qu’un potager un peu plus basique.

IMG_2916

Pour certaines plantes il s’agit de semis que j’ai réalisé, pour d’autres ce sont des plants du commerce.
On trouve donc dans le potager, si je n’oublie rien, des salades, des bettes, des choux-fleurs, des céleri, des semis de carottes, des semis de radis, du fenouil, de la sauge, des courgettes, un plant de potimarron et des capucines.

La clôture électrique pour contrer les limaces fonctionne à merveille puisque je n’ai aucun plant entamé par les limaces !
Je suis vraiment content de cette solution qui ne prend pas beaucoup de temps à mettre en place, qui coute trois fois rien, et qui ne demande aucun entretien par la suite.

IMG_1052

IMG_2926

IMG_2928

IMG_2922

IMG_2923

Jusque là, tout se passe bien et tout pousse bien et je vais profiter du beau soleil aujourd’hui pour éclaircir un peu tout ça et enlever les indésirables (parait qu’il ne faut plus dire « les mauvaises herbes » ^^)

Au delà de ça je continue les semis dans la véranda qui ont l’air de s’y plaire (tout comme les araignées que je laisse volontiers squatter ;) )

IMG_2944

IMG_2943

 

Commentaires

  1. Hussard 26 avril 2015 - 20 h 34 min Répondre

    Un jardin de curé. ..
    dans lequel une cigogne aurait pu picorer tous les gasteropodes.
    A l’automne, du fumier enrichira la terre et les asticots aéreront la terre. Le sable peut être bien aussi.
    Hum ! Les bonnes salades en perspectives ! Et si tu fais ton pain, pense aux petites miches qui font le pan bagnat…. beaucoup de randonneurs font venir faire une halte… si si !
    Et les fraises ou framboises ?

  2. sandrine 26 avril 2015 - 21 h 08 min Répondre

    Mon dieu !! J appelle tout de suite la spa, pauvres limaces et pauvres escargots :(

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible / Les champs marqué d'une * sont requis

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>