Les aventures de Follow et Hold'On

13 avril 2014 74

Terre de diatomée et huile de Neem contre les tiques

Salut à tous,

Il y a quelques semaines, Pyrène, une des chiennes à Émilie a eu un grave accident avec un collier antiparasitaire.
Olkya le racontera sous peu sur son blog, mais concrètement, Pyrène a été victime d’un empoisonnement après avoir mâchouillé le collier antiparasitaire d’Olkya pendant une partie de jeu. Elle s’est retrouvée plusieurs jours entre la vie et la mort, bien que l’issue ai été heureuse ! Aujourd’hui Pyrène va bien, quelque séquelles malgré tout, mais on lui souhaite que ca rentre rapidement dans l’ordre.

Suite à ça, j’ai à nouveau enquêté sur les répulsifs naturels contre les tiques, car, pipettes ou colliers, ne vous leurrez pas, bien que ca soit pour certains assez relativement efficace, ca n’en reste pas moins de vraies saloperies composées d’insecticide puissants agissant sur le système nerveux des parasites (Mais que sur celui des parasites ? C’est certain ? Je ne sais pas…)

Il y a quelques années, j’avais tenté un mélange d’huile essentielles et de vinaigre qui s’est avéré totalement inefficace.
Devant le nombre de tiques que ramassait Follow, je m’étais rapidement orienté vers un produit du marché, chimique donc.

Depuis l’accident de Pyrène, j’ai recommencé à fouiner, et je suis tombé sur deux choses intéressantes: la terre de diatomée et l’huile de Neem.

La terre de diatomée, également appelée Kieselguhr, est en réalité une poudre composée de fossiles de diatomées, les diatomées étant des micro-algues présentes dans tous les milieux aquatiques.
L’usage le plus fréquent de la terre de diatomée est la filtration. On parle alors de terre de diatomée calcinée, mais ce n’est pas sous cette forme qu’elle nous intéresse.
Celle qui nous intéresse c’est la terre de diatomée non calcinée. Une sorte de poudre blanche ou beige, d’une texture proche du talc ou du plâtre.
Elle a la particularité d’être un pesticide et insecticide naturel redoutable car elle est très abrasive, et lorsqu’un parasite est au contact de la terre de diatomée, cela lui provoque des lésions de sa carapace qui conduisent à une mort par dessèchement.
Vous trouverez plus d’infos à ce sujet sur Wikipédia (et pleins d’autres sites).

Imaginez cela à l’échelle d’une puce ! Lorsqu’une puce va être en contact avec la terre de diatomée, cela va lui provoquer des petites coupures dont elle ne pourra guérir.
Pour ramener ça à une échelle plus compréhensive, imaginez que vous plongez dans une piscine remplie de lames de rasoir…
Ouais… c’est pas très joyeux mais maintenant ca vous parait plus concret n’est-ce pas ? :)

Le traitement des parasites (puces, tiques, etc…) pour le chien avec la terre de diatomée consiste donc à saupoudrer son poil et a répartir la poudre sur tout son corps.
Je n’ai trouvé aucune contre indication chez le chien, cependant il faut éviter les yeux, et éviter que le chien en inhale une grosse quantité.
Pour vous donner une idée de ce à quoi ressemble l’application, voilà une photo de Hold’On.

Terre de diatomée contre les tiques et les puces

Terre de diatomée contre les tiques et les puces

J’ai également fait une vidéo que vous verrez un peu plus bas dans l’article, mais concrètement je brosse à rebrousse poil, je verse de la terre de diatomée, je brosse, je masse, etc… le but étant que la poudre pénètre le poil.

Là on pourrait croire que le cerveau de Hold’On fume, mais non,il y avait juste un peu de vent ! :)

Hold'On recouverte de terre de diatomée

Hold’On recouverte de terre de diatomée

 

Plus tôt, je vous parlai également de l’huile de Neem.
Rien à voir avec l’huile dans laquelle certains asiatiques font frire les nems (tiens ça fait un bail que j’en ai pas mangé…), non, l’huile de Neem est une huile végétale issue des graines du margousier.
Là aussi je vous renvoi à Wikipédia pour plus d’infos au sujet de cette huile.

Elle aurait la particularité d’être un excellent répulsif contre les tiques, moustiques et puces.
Dans l’immédiat, c’est aussi un excellent répulsif contre moi, car c’est vraiment une odeur qu’il m’est très difficile de sentir (une petite note d’ail je trouve…)
L’odeur est très persistante sur la peau, cependant lorsque les chiens sont présents à côté de moi je ne la sent pas.

L’huile de Neem que j’ai acheté à tendance à se figer (devenir pâteuse).
Afin de la rendre plus liquide et utilisable dans un vaporisateur, je l’ai mélangée avec un peu d’huile de calendula.
Et pour compléter la « potion magique », j’y ai également mélangé des huiles essentielles de Lavande, Tea Tree, Géranium et Menthe, connues pour être également de bon répulsifs à insectes.
Peut-être que quelqu’un qui maitrise mieux le sujet des huiles essentielles viendra compléter les infos dans les commentaires ;)

Huile de Neem et huiles essentielles contre les tiques

Huile de Neem et huiles essentielles contre les tiques

A noter que certaines huiles essentielles sont très toxiques pour les chats contrairement aux chiens.
Ne sachant pas exactement lesquelles, cet article est donc valable uniquement pour les chiens.

Puisqu’on me l’a demandé, une petite vidéo pour vous montrer comment j’applique la terre de diatomée et l’huile de Neem sur un chien.
Il doit y avoir 50000 façons de le faire, j’adapterai peut-être avec le temps, mais là en tout cas ça me semble pas trop mal.

Voilà on à terminé la présentation de ce petit atelier sorcellerie :)

La question que bon nombre d’entre vous doit se poser est « est-ce réellement efficace ? ».
En toute honnêteté, je ne sais pas encore ! Tout ça est encore très récent, et je n’ai aucun recul sur ces répulsifs naturels.
Alors pourquoi je vous parle de quelque chose sans savoir si ca fonctionne ?
Simplement car d’ici quelques semaines/mois j’aurais vraiment du recul, mais ce n’est pas spécialement intéressant de vous parler d’un répulsif naturel contre les tiques en automne ! (bien qu’il y en ait toute l’année, mais la plus grosse période reste printemps/été).
Également car suite à l’accident de Pyrène, certains dans notre entourage ont décidé d’enlever les colliers antiparasitaires, de ne plus renouveler l’application de pipettes, etc… et se retrouvent donc sans solution.
Alors plutôt que de ne rien mettre, pourquoi pas mettre quelque chose qui pourrait éventuellement s’avérer inefficace ? Ça ne sera pas pire !
Un autre point, c’est que même si dans 3 mois je venais à écrire que c’est efficace, que je n’ai décroché que quelques malheureuses tiques de mes chiens, cela reste un test avec deux chiens, dans une région.
Il y a tellement de facteurs à prendre en compte qu’il est forcément plus intéressant et juste d’élargir le « test ».
Donc si certains d’entre vous regardent comme moi de travers les produits chimiques du marché, pourquoi ne pas essayer ? (et nous faire part de votre expérience)

Je n’ai donc pas de recul sur l’efficacité, mais je peux tout de même déjà répondre à certaines questions !

Quel est l’aspect du poil après avoir mis de la terre de diatomée ?
Euhh… benh… c’est pas génial ! Le poil est très rêche, tout sec, on a l’impression de caresser un chien dont la fourrure serait de la paille, et quand on lui fait une tape amicale sur les fesses, pof, un nuage blanc !
Mais cela ne dure pas, je leur en ai appliqué aujourd’hui, l’essentiel va pénétrer le poil en 24h et d’ici demain la terre de diatomée restée en surface aura disparue et le poil sera redevenu normal.
Idéalement, appliquez ça dehors et laisser les chiens un bon bout de temps à l’extérieur pour que l’excédent s’envole.

Tu dis que l’huile de Neem ca pue ? T’exagère ou c’est vrai ?
Oh bah les gouts et les couleurs hein… Non vraiment… Ca pue ! Mais idem, d’ici demain il faudra vraiment mettre le nez dans le poil pour sentir l’odeur. En attendant, aujourd’hui les chiens n’auront pas de gros câlins ! :)

Ca coute cher ? Tu trouves ça où ?
Alors ça ne coute pas très cher, tout dépend où on achète je dirais.
J’ai payé 9,50€ le kilo de terre de diatomée en Allemagne, auxquels s’ajoutent 11€ de frais de port.
En France la moyenne est plutôt dans les 7 ou 8€ les 250grs…
Je l’ai commandé chez Onzado, avec qui j’ai communiqué par mail et en français.
Veillez bien à acheter de la terre de diatomée non calcinée ! N’allez pas acheter une version calcinée chez Casto pour filtrer les piscines !
L’huile de Neem je l’ai commandé via ebay à un peu moins de 11€ les 250ml frais de port compris.
Les liens Ebay étant éphémères, je vous mets le lien du distributeur.
Donc en arrondissant, j’en ai eu pour une trentaine d’euros, et ca risque de me tenir bien plus longtemps qu’une année.

Voilà, je pense qu’on a pas mal dégrossi le sujet.
Si vous avez des questions (si je peux répondre) n’hésitez pas à les poser via les commentaires, et je le précise encore une fois, à ce jour je n’ai aucun recul sur l’efficacité de ces méthodes naturelles, je mise beaucoup là dessus et espère ne pas avoir à me tourner à nouveau vers les saloperies chimiques du commerce.
Je ne manquerai pas de faire le point d’ici quelques semaines.

Bon début de semaine à vous et vos loulous ! ;)

Ajout du 15/04/14: Mathieu (Le Peuple Canin) a rassemblé quelques liens sur son blog traitant de la terre de diatomée. Vous pouvez les découvrir sur cette page (et vous pouvez en profiter pour parcourir tout le reste de son blog ;) )

Article précédent

Article suivant

Commentaires

  1. Emy & Olkya 13 avril 2014 - 18 h 52 min Répondre

    Ici après avoir sauvé Pyrène de peu on ne veut plus entendre parler de ce collier en question, pourtant connu… (Oui ça me démange de balancer le nom de la marque).

    Donc ton expérience est super intéressante et j’en attend beaucoup…

    Par contre je viens de penser, pourquoi ne pas le faire sur un seul chien le temps de tester?!

  2. Carioline 13 avril 2014 - 19 h 46 min Répondre

    Ca fait plaisir d’apprendre que je ne suis pas la seule à être « incommodée » par l’odeur de l’huile de neem.

    Il y a quelques années, alors que les poules de mon boulot avaient chopé des poux mélophages, mes recherches sur des forums gallinacées, m’avait fait découvrir des poux encore plus gênants, les poux rouges. Et un traitement écologique de ces petites bestioles était de saupoudrer l’habitat, voire les poules, avec une poudre à base de silice et de… bicarbonate de sodium. Cette poudre avait pour vocation comme ta poudre de diatomée, de faire des brèches dans la cuticule des poux rouges.

    De mon côté, me souvenant que pour tuer les « poux de poissons » sur les poissons d’eau douce dont je m’occupais dans mon précédent travai,, on les plongeait très rapidement dans un bain d’eau fortement salé, pour jouer sur l’osmose des parasites, j’ai testé de saupoudrer du bicarbonate de sodium directement sur mes poules. Et a priori, déjà une bonne partie des « poux classiques » n’avaient pas apprécié la chose. Mais c’est la solution d’eau fortement bicarbonatée qui avait eu raison plus rapidement des parasites, même si les poules faisaient un peu la tronche d’être ainsi aspergées/baignées.

    Sur des chatons des rues fortement infestés de puces, sans insecticides ou fuges du commerce sous la main, j’ai testé le bain bicarbonaté. Si toutes les puces n’ont pas été éradiquées, je dirais que bien 95% des puces visibles avaient passé l’arme à gauche…

    Sur les toutous et les puces, à voir si les puces suffoqueraient sous l’action seule de la poudre de bicarbonate…

    Ah oui, certains disent que laver son toutou au savon noir ne serait pas nocif pour son pelage et répulsif pour les parasites.

    Après, si on préfère pour du « déjà tout fait », sur mon forum Terre-Neuve, plusieurs utilisent avec succès le mélaflon http://www.albertlechien.fr/s/31546_puces-tiques-moustiques contre les parasites externes. D’autres préconisent d’ajouter un peu d’ail (attention au dosage, car d’autres disent que ça peut être toxique pour les chiens) dans la gamelle du chien.

    • céline53 9 août 2014 - 21 h 11 min Répondre

      Salut Cario, je veux juste répondre concernant le mélaflon. Peut-être que comme répulsif c’est bien mais quand les puces sont là ça ne fonctionne pas terrible, ça en tue une partie mais (en tout cas de mon expérience) il en reste encore.
      La prochaine fois (mais j’espère qu’il n’y en aura pas), j’essaierais le bicarbonate.

  3. Misa 14 avril 2014 - 7 h 26 min Répondre

    Coucou,

    Je vais tester avec toi pour cette saison et observer les résultats.

    Je confirme pour les huiles essentielles et les chats : il vaut mieux ne pas faire d’automédication. Nos amis félins sont sensibles et incapables d’éliminer certains composés contenus dans les HE qui deviennent alors toxiques pour eux.

  4. Morgane 14 avril 2014 - 9 h 00 min Répondre

    La terre de Diatomée est efficace aussi sur les chevaux! Je m’en sers contre les poux, c’est efficace.
    Niveau huile essentielle tu as le site Aroma-zone avec des prix correct.
    Dans tout les cas pas facile de trouver des alternatives au truc chimique. Mais à force de tâtonner… On devrait y arriver.
    Bon rétablissement à Pyrène!
    Et bonne chasse aux éventuelles insectes récalcitrant ;)

  5. Hervé 14 avril 2014 - 10 h 36 min Répondre

    Super article Rod, comme d’hab… humour et informations, top.

    Juste pour revenir sur les huiles essentielles, parce qu’il me semble important d’ajouter que c’est l’huile essentielle de Menthe Poivrée qu’il faut utiliser dans le mélange, et pas la menthe des champs, qui dans de rares cas, peut entraîner des problèmes de spasmes laryngés : en plus du fait que ses propriétés ne sont pas celles recherchées ici.

    Autre chose, pour le dosage, 30 à 40 gouttes d’HE pour 250ml de préparation est bien.

    Avec la terre de diatomée, je pense que tu as une bonne base de départ pour la lutte anti-tiques là ! Les puces étant plus faciles, à minima pour elles.

    PS : J’ai beaucoup de mal aussi avec l’huile de Neem !

  6. Rod 14 avril 2014 - 11 h 12 min Répondre

    Merci à tous pour vos compléments d’infos ! Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas ! ;)

  7. sissi 14 avril 2014 - 16 h 37 min Répondre

    très intéressant tout ça …
    combien de temps faut-il entre 2 applications ?
    est-ce comme les pipettes ? 1x par mois environ ?

  8. Carole 14 avril 2014 - 21 h 00 min Répondre

    Bonjour, je suis « silencieusement » ton blog depuis quelques temps, je le trouve vraiment super.
    Ton article est vraiment intéressant et du coup, je me demandais : ma chienne, un berger australien, va souvent se baigner dans les étangs et rivières, endroits aux abords desquels il y a généralement beaucoup de tiques. Avec les pipettes, il est noté que le chien ne doit pas aller à l’eau 48h avant et après l’application du produit. Selon toi, les produits que tu proposes résistent-ils à de régulières séances de natation canines? Y a-t-il des précautions à prendre? A quelle fréquence penses-tu qu’il faille renouveler les applications?
    En tout cas, merci pour tous tes conseils et expérimentations.

  9. Marion 15 avril 2014 - 11 h 07 min Répondre

    C’est vraiment super que tu fasses le test et que tu en fasses également profiter tout le monde! J’espère que les résultats seront à la hauteur de tes espérances et aussi des espérances de tous, car je suppose qu’une certaine partie des maitres aimeraient trouver une solution naturelle et efficace contre ces saloperies!
    Bonne semaine à vous 3!

    • Marion 15 avril 2014 - 12 h 34 min Répondre

      tiens, et voila que j’y pense, l’huile juste après la poudre, ça ne fait pas un aspect poisseux ?

      • Hervé 15 avril 2014 - 18 h 33 min Répondre

        Bonjour Marion,
        Poisseux, peut-être, mais cet « inconvénient » pourra devenir un avantage contre les puces et les tiques, car une fois enrobés, ces parasites ne seront plus en mesure de respirer : ils respirent par des pores via leur carapace !
        Aucune idée des dégâts que cela fera en pratique sur ces parasites, mais ce n’est à priori pas un inconvénient, autre qu’esthétique et de courte durée.

  10. Rod 15 avril 2014 - 13 h 52 min Répondre

    De ce que j’ai lu, une application par semaine serait ce qui est conseillé.
    Personnellement, j’ai acheté il y a quelques temps plusieurs petits vapos vides avec lesquels je fais différents sprays (chlorure de magnesium, huile de calendula, betadine, etc… suivant les besoins et les bobos).
    Du coup, avant de partir en rando, un petit coup de pchit sur les chiens avant de démarrer la balade, et s’ils ont trouvé un coin pour se baigner, comme le vapo se glisse facilement dans le sac à dos, un petit pchit et c’est repartit ! :)

  11. Mimo 15 avril 2014 - 15 h 19 min Répondre

    Je me posais la question suivante quand j’ai lavé Hampton dimanche soir et que j’ai trouvé des puces… : je donne un cachet (comfor***) qui les rétame rapido ! mais bon c’est encore et tjrs un produit nocif qui ne fonctionne pas à long terme si on ne donne que ça… est ce que baigner le chien entièrement ne noierait-il pas les puces ?? Je veux dire par là remplir la baignoire et plouf trempette… ça sait nager des puces ?? Bon l’est peut-être bête ma question ??

    • Emy & Olkya 15 avril 2014 - 17 h 18 min Répondre

      Mimo il y a une dizaine d’années j’avais une petite york, Maya, on était envahi de puces et la chienne était venue nager avec nous dans une piscine chlorée (sans mouiller la tête), on avait récupéré toutes les puces à la main, toutes entassées sur sa tête. Est ce qu’elles ont fui le chlore ou l’eau je ne sais pas…

      • Hervé 15 avril 2014 - 18 h 40 min Répondre

        Bonjour Mimo et Emilie,
        Mimo, ta question n’est pas bête du tout, je n’ai jamais observé la scène moi-même, mais il semblerait que les renards se débarrassent (d’une partie) de leurs puces en reculant dans l’eau, lentement, pour terminer par immerger le museau avant de ressortir de l’eau.
        Je doute que toutes les puces s’échappent, et être immergées ne les tue pas, mais elles n’aiment pas l’eau, et c’est donc une solution en cas d’infestation massive pour éliminer le plus gros de la troupe.
        Sur les tiques en revanche, une fois accrochées (aucune idée quand elles ne le sont pas), aucune chance que ça fonctionne…

    • Carioline 15 avril 2014 - 19 h 12 min Répondre

      Alors, dans le genre, j’ai testé pour vous…
      J’ai profité de l’invasion de puces sur les chatons des rues pour prélever sans les tuer quelques puces, et les mettre dans l’eau douce.
      Elles flottaient facilement, et il fallait insisté lourdement pour les faire couler, et attendre un petit moment avant qu’elles ne se noient.
      La même opération dans de l’eau fortement salée/bicarbonatée, la mort était plus rapide.
      Donc pour noyer les puces, et que ça aille plus vite, il serait plus efficace d’immerger totalement le corps du chien/chats dans l’eau fortement salée pendant quelques minutes (m’enfin, on n’a pas tous des bestiaux qui respirent sous l’eau). Ou à défaut de plonger aussi la tête, de la mouiller abondamment et régulièrement pendant la période d’immersion du reste du corps…

      Pour les tiques, l’histoire de la baignade prolongée, a priori, on oublie, il y a quelques années, un documentaire sur ces charmantes bestioles étaient passé sur Arte, de mémoire, les scientifiques s’étaient rendu compte qu’une tique pouvait survivre « un bon moment » dans l’eau de mer…

      http://www.dailymotion.com/video/xdrmvr_la-tique-et-l-oiseau-2_webcam à 8mn31 (suis tombée sur le passage totalement au pif !)

      • Laura 23 août 2016 - 18 h 03 min Répondre

        J’ajoute ma pièce : les puces se noient difficilement. Quand mon chat a chopé des puces pour la première fois, je mettais dans l’évier celles que j’attrapais et je faisais couler l’eau. J’en ai vu une ressortit du tuyau d’évacuation !! Maintenant je les crame ou les écrase (beurk!)

  12. Claudia / Mandy 15 avril 2014 - 22 h 19 min Répondre

    Bonjour Rod
    J’utilise l’huile de neem depuis de nombreuses années. En fait MANDY ne porte pas de collier anti parasitaire. Juste l »huile de neem. Pour moi c’est efficace. Et toutes les personnes à qui j’ai donné de ma lotion ont eu de très bons résultats. J’habite en bordure de forêt et ma chienne a tendance à ramener des tiques… Personnellement, je dilue l’huile de neem dans un peu d’eau (ca se dilue très bien dans l’eau) mais comme je rajoute moi aussi des HE de lavande et de géranium, il faut alors intégrer un peu d’alcool qualité pharmaceutique ce qui permet de dissoudre les HE. En Alsace un peu de schnaps peut faire aussi l’affaire…. Mes proportions 1/4 huile de neem, 1/4 alcool et 1/2 eau et 10 gttes de chaque huiles essentielles. Utilisation avec un vaporisateur. l’effet dure environ 10 jours.
    Par contre aucun retour en ce qui concerne la terre de Diatomées, le neem étant efficace et assez simple d’utilisation, je n’ai pas testé la terre qui peut par contre être utile dans une niche.
    Merci pour vos articles très bien faits et toujours très agréables à lire. Caresses à Hold’On et Follow.

    • Elise 28 avril 2014 - 16 h 20 min Répondre

      Merci, pour ces infos, je vais essayer sur Fripouille, un chien Patou de 65 kg qui aime se baigner et courir la campagne. Je me vois difficilement le mettre dans une baignoire. Il adore la douche mais je dois me mettre en maillot de bain. Le collier antiparasite…je l’ai essayé chez Doria, un fox terrier, au bout de quelques minutes elle était complétement atone. Vite retiré, elle est redevenu toute guillerette. Et pour les chats la recette marche-t-elle aussi ?

      • Rod 28 avril 2014 - 18 h 56 min Répondre

        Bonjour Elise,

        Comme précisé dans l’article, surtout pas d’huiles essentielles pour les chats, elles peuvent être toxiques pour eux !

  13. Claudia / Mandy 15 avril 2014 - 22 h 55 min Répondre

    Huile de neem sur aroma zone
    http://www.aroma-zone.com/aroma/he_fra_vegetale2.asp#neem
    C’est un produit bio…

    Terre de Diatomées
    J’en ai vu dans mon magasin Biocoop… donc certainement disponible dans les boutiques de produits bio.nJe ne me souviens pas du prix mais je sais que ce n’était pas très cher.

  14. Claudia / Mandy 16 avril 2014 - 5 h 39 min Répondre

    Une petite précision supplémentaire :
    ATTENTION ! la formule que j’ai donnée plus haut est super concentrée.
    En fait je prépare une solution concentrée que je mets en réserve. Pour partir en voyage cela me permet de n’emmener qu’un petit flacon.
    Pour l’utilisation finale, je mets dans mon flacon vaporisateur une petite moitié de cette solution et je complète avec de l’eau.
    En fait il faut avoir une solution prête à l’emploi qui contient environ 5 à 10 % d’huile de neem.
    On peut alors bien sûr préparer d’emblée une solution prête à l’emploi dans les proportions suivantes :
    – une mesure d’huile de neem
    – une mesure d’alcool + HE lavande (ou lavandin super, moins onéreux et aussi efficace car propriétés identiques à la lavande vraie) + HE géranium
    – 8 – 10 mesures d’eau.
    Bien secouer le flacon avant usage et vaporiser à rebrousse-poil tous les 10 jours environ. Certains chiens attirent plus facilement les tiques et les puces que d’autres (peut être en fonction de l’alimentation ou de la « nature » de la peau ?) et pour ceux-là il sera peut être nécessaire de renouveler chaque semaine l’application de la solution de neem.
    Excusez moi pour mon manque de précision dans mon message précédent.
    Bonne journée à vous

  15. Rod 16 avril 2014 - 6 h 35 min Répondre

    Merci beaucoup pour toutes ces précisions Claudia, mais également pour le retour d’expérience car c’est bien cela qui manquait pour bon nombre jusqu’à présent !
    J’espère pouvoir compléter le retour d’expérience de façon positive prochainement :)

    Dans mon petit spray, j’ai tenté de rajouter un peu d’alcool et d’eau à ma solution de base, mais l’huile se sépare malgré tout du reste. Je pense que c’est l’huile de calendula qui est la fautive. En dehors de ça, en secouant énergiquement le vaporisateur, le tout est mélangé et il est alors possible de vaporiser la solution mélangée.

    Pour le prochain remplissage, j’essayerai votre méthode, sans l’huile de calendula.

    Encore merci pour ces précieuses infos ! ;)

    Ah j’oubliais ! Le mode de repérage de la tique est essentiellement basé sur le dégagement de chaleur et le dégagement de CO2 de l’animal. Je pense que c’est un bon début pour comprendre les différences entre les chiens qui ramassent beaucoup de tiques et d’autres moins, sans compter d’autres facteurs comme un chien qui s’est roulé dans la boue, qui s’est roulé dans certaines herbes (répulsives par exemple ?), etc…

  16. Claudia / Mandy 16 avril 2014 - 9 h 14 min Répondre

    Merci Rod pour votre réponse.
    Il serait bon de savoir si la formule aqueuse est plus efficace que la formule huileuse, ou sont elles identiques dans leur efficacité . A mon avis seule l’huile de neem contenue dans la formule, qu’elle soit à l’huile ou à l’eau, ainsi que les HE ont une action. Le problème de l’huile est que cela rend le poil un peu gras, je suppose. Alors qu’avec la formule aqueuse-alcoolique on a un produit très facile à appliquer.
    En fait au départ, c’est sur le salon de Marjolaine que j’ai trouvé de l’huile de neem, il y a de cela maintenant 4 à 5 ans. L’hôtesse du stand m’a rassurée sur la toxicité du produit car ma chienne de l’époque était gravement malade (tumeur au pancréas) et je ne voulais rien de toxique pour elle, la soignant par ailleurs avec des plantes (mon vêto est phyto, homéo, et ostéo). L’hôtesse a donc trempé son doigt dans l’huile et l’a porté à sa bouche. Je n’ai pas essayé mais à mon avis ce ne doit pas être terrible au goût, vu son odeur… D’ailleurs, par la suite j’ai fait des recherches sur internet et ai vu qu’en Inde c’est une plante médicinale. C’est après avoir acheté un petit spray à Biocoop d’un produit anti puces que je me suis basée sur les ingrédients. (huile de margousier, alcool, et diverses huiles essentielles) pour fabriquer la lotion. J’ai par ailleurs eu plusieurs fois la confirmation dans des recherches sur internet qu’il fallait doser l’huile de neem entre 5 et 10 % de la solution.
    Il y a 2 ans mon véto m’a vendu le collier Scalibor pour Mandy (ce qui m’étonne tout de même de sa part, vu ses préférences médicales et alimentaires… mais bon, j’ai accepté croyant alors à une bonne tolérance). Le problème c’est que lorsque j’ai mis ce collier Mandy a eu des tiques au niveau même du collier. Alors qu’elle n’en a pas lorsque je mets la lotion au neem et que je renouvelle bien les applications.
    Heureusement comme l’idée de ces anti parasitaires chimiques ne me plaisent pas, je lui ai retiré le collier. Et je m’en félicite, voyant ce qui est arrivé à Pyrène.
    En conclusion, quand on peut passer au naturel, autant le faire, surtout lorsque l’action est tout aussi bonne. Et je pense aussi, dans ce cas là, que c’est une solution moins onéreuse. Avec 250 ml d’huile de margousier à 12 euros on fait de la lotion pour un bon moment…
    Un site intéressant : http://www.neem.fr

  17. nathalie 17 avril 2014 - 15 h 28 min Répondre

    Bonjour,

    J’apprends grâce à vous (message de Carioline, merci!!) que l’ail peut être toxique pour les chiens. C’est vraiment dommage car je trouve qu’il y a une réelle efficacité contre ces saloperies de tiques… Avec l’arrivée du printemps je donnais 2 à 3 gousses d’ail crues à mon toutou altedeutsche et ça fonctionne vraiment,1 ou 2 tiques de temps en temps malgré un milieu très favorable à ces bestioles (fôret des landes, longues ballades quotidiennes). Faut il arrêter l’ail?
    Je vais baisser l’ail (ma chienne appréciera sûrement…) et attendre l’avis du maître de Follow et Hold’On!
    Au passage merci pour ce blog et la précision des avis, et vive les chiens!

    • Rod 18 avril 2014 - 6 h 32 min Répondre

      « Rien n’est poison, tout est poison : seule la dose fait le poison ».
      C’est le cas pour l’ail qui a beaucoup de vertus mais qui en trop grande quantité devient toxique.
      Tout est question de dosage et de tolérance du chien.

      En ce qui concerne Follow et Hold’On, ils en reçoivent 2 fois par semaine dans leur gamelle sous forme d’ail déshydraté (car je ne supporte pas l’odeur de l’ail et sous cette forme là, l’ail est moins odorant). Au niveau quantité je leur donne l’équivalent d’un peu moins d’une demie cuillère à café (2x/semaine)
      Si vous optez pour l’ail en poudre (rayon épices du supermarché) veillez à bien regarder la composition et qu’il s’agisse bien d’ail uniquement, sans ajout de sel.

      A noter qu’on trouve également une multitude de compléments pour chiens dans le commerce avec de l’ail figurant dans la composition.
      Généralement des compléments vendus chers, pour une composition qui ma foi n’a rien d’extraordinaire…

    • Carioline 18 avril 2014 - 12 h 21 min Répondre

      Oui, comme dit Rod, je pense que tout est une question de dosage, car je connais moi-même plusieurs personnes qui en donnent régulièrement, soit à leurs chiens, soit à leurs chevaux, sans problème apparent.

      Pas de catastophisme, donc, mais l’info de l’ail toxique m’avait été précisée par un véto. Mais je n’avais pas eu le réflexe de demander à quel dosage il pouvait l’être.

      Sur ce site, dont je ne connais pas la crédibilité, si c’est un site officiel ou pas : http://www.centre-antipoison-animal.com/oignon.html ils évoquent la toxicité de l’oignon, et de l’ail en parallèle.

      Le dosage toxique donné pour l’oignon pour un chien est d’environ 5 à 10 g d’oignon par kg de poids. Pour un chien de 10kg cela correspond environ à 1 oignon entier.
      A voir si c’est le même dosage toxique pour l’ail ?

  18. nathalie 17 avril 2014 - 15 h 32 min Répondre

    Précision, j’attends de lire le compte rendu sur l’utilisation de l’huile de neem et de la terre de diatomée , à bientôt.

  19. Victoria 17 avril 2014 - 23 h 39 min Répondre

    Pour l’ail, j’en donne a ma jument et a mes chiens, jamais eu de problème.
    Sur ma jument, en 3 ans elle a eu 1 tique… Et encore c’était pendant les première semaines de traitement.

    J’avais entendu parler de la terre de diatomée mais je n’en trouvais pas.
    Merci pour le lien, je vais pouvoir tester !!

  20. nathalie 19 avril 2014 - 9 h 29 min Répondre

    D’ailleurs faut-il bannir totalement les colliers anti-parasitaires? Un de mes chiens est mort de l’ehrlichiose, vraisemblablement contractée pendant des vacances dans les alpes provençales, il n’avait aucun traitement contre les parasites, mon chien, est devenu pantouflard, il ne quittait plus son panier et quand on a réagi il était trop tard, la formule sanguine du chien révélait des dégâts irréversibles, plus de globules, de plaquettes, bref! Grosse culpabilité, notre chien n’était pas en train de se pépériser à l’approche des 3 ans…
    Le véto m’a dit qu’il existait des colliers anti parasitaires spécifiques à utiliser en cas de séjours sur le pourtour méditérannéen.
    La maladie sévit elle ailleurs, je l’ignore. Je crois que je vais quand même équiper mon AS d’un collier, avec son poil long il récupére beaucoup de tiques, malgré l’ail j’en trouve encore un peu.
    Victoria combien donnes tu d’ail par chien? Moi je donne des gousses d’ail fraiches, une tous les 2 jours à peu près, l’odeur ne m’incommode pas trop d’ailleurs j’en utilise beaucoup en cuisine car mon mari apprécie aussi (vaut mieux en consommer tous les 2 n’est ce pas..)
    Merci à tous pour vos précieus conseils pour nos chiens!

  21. Victoria 19 avril 2014 - 15 h 46 min Répondre

    1 fois par mois quand je fait les ration ( barf) j’ajoute une demi gousse par chien dans les légumes.
    J’ai une labrador et un lapinkoira.

  22. Elise 28 avril 2014 - 16 h 40 min Répondre

    C’est super toutes ces infos ! J’ai trouvé par hasard cet espace. Je vais le transmettre au groupe canin où je vais faire l’éducation de Fripouille. Lorsque j’ai essayé de parler des tiques, très dynamiques cette année, personne n’a pu me donner d’infos aussi positif que votre espace. Ils avaient l’air aussi gêné que moi. Merci.

  23. Raph 26 mai 2014 - 22 h 07 min Répondre

    Bonjour,
    pour ma part, j’achete pour mes chats un shampooing au Neem en coop bio. Je viens de récupérer deux petits chats sauvages (plus sauvages du tout et à adopter by thé way). Je leur ai fait un shampooing et le lendemain j’ai retrouvé une tique morte dans leur panier ! super efficace !

  24. Elise Ramseier-Klee 4 juin 2014 - 10 h 55 min Répondre

    Bonjour, J’ai testé l’huile Neem avec la recette de Nandy avec les HE conclusion : pour Fripouille, Patou à long poil et très fournis, la dilution de la formule de base n’est pas efficace. Par contre sans la dilution, c’est impeccable, j’humidifie son poil, je le masse pour que tout ce disperse bien. L’odeur est forte au départ puis se disperse très vite. Fripouille sent la lavande et le romarin. A noter qu’il aime cela car dés qu’il me voit prendre son flacon il se colle à moi, lorsque je l’asperge, il se tourne, reste debout pour que je le masse de partout. Visiblement il aime car il n’a pas le même comportement lorsque je le brosse (il cherche à jouer avec la brosse)

  25. sissi 4 juin 2014 - 17 h 14 min Répondre

    Bonjour,
    J’ai un nouveau petit berger de 11 semaines et j’aimerais savoir si on peut utiliser ce mélange ou bien est-ce que les huiles essentielles peuvent être peut-être trop agressives ?

  26. Elise 4 juin 2014 - 20 h 17 min Répondre

    Pour un chiot j’éviterai la lavande ou le lavandin qui est un puissant sédatif. J’utiliserai le romarin par moitié de la dose de la formule (anti-infectieux). L’huile de neem est suffisamment efficace comme protection contre les insectes. Mais, dans un premier temps je testerai d’abord de diluer la solution de base comme le propose Nandy.

    • sissi 5 juin 2014 - 16 h 05 min Répondre

      Merci Elise pour la réponse !

  27. Claudia et Mandy 4 juin 2014 - 22 h 13 min Répondre

    Voici un lien sur un blog d’un vétérinaire à la retraite qui parle des huiles essentielles pour les animaux (surtout le chien puisque pour le chat beaucoup d’huiles essentielles sont toxiques)

    http://arnaudveto.blogspot.fr/2011_09_01_archive.html

    Vous trouverez aussi d’autres conseils sur la page suivante :

    http://www.phytanimal.fr/phytotherapie-aromatherapie/aromatherapie-quelques-precautions

    Pour répondre à Sissi, en ce qui concerne les huiles essentielles chez le chiot il vaut peut être mieux éviter et n’utiliser que l’huile de neem simplement diluée avec de l’eau. Il ne faudrait pas que les HE aient une action sur l’odorat d’un chien en pleine croissance. Personnellement j’ai appliqué ce principe de précaution pour Mandy lorsqu’elle était petite.

    Dans ma dernière préparation j’ai mis avec le neem de l’huile essentielle de Lavandin et de l’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus (attention pas d’eucalyptus mentholé chez le chien, ni de menthe poivrée). Bonne efficacité.

    • sissi 5 juin 2014 - 16 h 11 min Répondre

      merci Claudia ! je vais dans un premier temps faire comme vous me le conseiller: mélanger l’huile de neem avec de l’eau (le problème c’est que ça ce mélange pas trop bien et en plus je n’ai pas vu que mon huile de neem était sous forme solide, lors de ma commande)

      • Claudia et Mandy 5 juin 2014 - 21 h 26 min Répondre

        Réponse à Sissi : Oui l’huile de neem se solidifie. Mais en général pas la totalité. Avez vous essayé de plonger le récipient qui la contient dans de l’eau tiède ? Tiède au départ mais il faudra peut être augmenter la température de l’eau si cela ne se fluidifie pas bien à basse température. Attention : pas trop chaud, à mon avis, pour que le neem ne perde pas ses propriétés. Je n’ai pas expérimenté la chaleur puisque mon huile est fluide avec juste quelques « grumeaux »

        Lorsque l’huile est fluide elle se mélange bien à l’eau. Sinon, vous pouvez aussi rajouter un peu d’alcool (faire un mélange eau/Alcool) et il ne devrait y avoir aucun problème.

        • Claudia et Mandy 5 juin 2014 - 21 h 34 min Répondre

          Je viens de lire qu’il est indispensable de ne pas chauffer l’huile de neem au delà de 50 – 60 °

  28. Séverine 2 août 2014 - 9 h 00 min Répondre

    C’est amusant, je suis exactement dans la même démarche depuis quelques temps et j’ai également concocté un spray au neem. Testé jusqu’à présent sur les aoutats, il a été radical. La solution à votre problème de dilution est toute simple. Il ne faut surtout pas mettre d’eau car cela provoquera forcément une séparation en couches. L’alcool n’est pas nécessaire non plus. Les huiles essentielles se dissolvent dans l’huile, donc l’huile de neem joue ce rôle. Et comme il faut absolument diluer le neem si l’on veut pouvoir respirer à côté de son chien (et aussi parce que c’est assez fort) en respectant le 5 à 10%, la solution toute bête et peu coûteuse, c’est l’huile de tournesol ! On a ainsi un produit bien dilué, homogène et efficace.

  29. sissi 2 août 2014 - 19 h 21 min Répondre

    très intéressant Séverine…. Merci !
    si j’ai bien compris: disons 10% d’huile de Neem et 90% d’huile de tournesol et le tour est joué ? je ne peux pas encore mettre d’huile essentielle car c’est un chiot.
    en tout cas vous tombez pile car je m’embêtais à chaque fois en laissant le flacon sous l’eau chaude pour que ça devienne liquide avant de pouvoir secouer le tout ….

    • Elise 3 août 2014 - 11 h 10 min Répondre

      Surprenant ! de l’huile de tournesol avec de l’huile de Neem ! brouhouhou….. Cela doit donner un poil poisseux ! De plus l’huile de tournesol est connue pour être forte en teneur d’acides gras insaturés, donc plus rapidement oxydable et donc nocive car est sensible à l’action de l’air et de la chaleur. Hors le chien, sa température minimum est de 38° avec le soleil je me demande ce que cela provoque sur la peau qui respire et absorbe les substances ; surtout chez le chiot ! pour ma part je tient à ce que Fripouille vive le plus longtemps possible aussi je me limite à la recette donnée par Nandy. Actuellement les tiques et puces sont moins affamés. Selon le temps et le lieux où nous allons j’ai mon petit vaporisateur pour pulvériser sur les parties du corps susceptibles de rentrer en contact avec la verdure qui peut abriter des êtres indésirables.

      sissi:

      très intéressant Séverine…. Merci !
      si j’ai bien compris: disons 10% d’huile de Neem et 90% d’huile de tournesol et le tour est joué ? je ne peux pas encore mettre d’huile essentielle car c’est un chiot.
      en tout cas vous tombez pile car je m’embêtais à chaque fois en laissant le flacon sous l’eau chaude pour que ça devienne liquide avant de pouvoir secouer le tout ….

      • Séverine 3 août 2014 - 11 h 33 min Répondre

        Bonjour Elise, bien entendu j’ai élaboré cette recette avec grand soin car mon chien est la prunelle de mes yeux, et je pense que sommes tous dans ce cas, sinon nous ne serions pas là à chercher des solutions respectueuses de nos chiens et sans danger.
        Il est vrai que le poil est quelque peu gras, mais il s’agit d’huile, donc c’est bien normal. Après cela dépend de la quantité que vous administrez à votre chien, moi je vaporise les zones à risques au niveau de la peau et masse pour répartir le produit, le résultat n’est pas du tout poisseux. Concernant l’oxydation de l’huile de tournesol, le risque est très faible à partir de 70%. La peau de votre chien, ne montera pas jusque là, à moins de le laisser griller dans la voiture en plein soleil. Mais si vraiment vous n’êtes pas rassurée, vous pouvez soit ajouter de la vitamine E à la préparation (qui retarde l’oxydation), soit choisir une huile très peu sensible à cette oxydation, comme le jojoba. L’avantage du tournesol est d’être très bon marché, et surtout disponible à portée de main dans toutes les cuisines. Concernant la prolifération des tiques notamment, cela varie fortement d’une région à une autre, et dans la mienne en ce moment elles sont plutôt actives. Vous pouvez vérifier ce qu’il en est dans votre région sur ce site très utile : http://www.fleatickrisk.com/FR/Pages/Maps.aspx

        • Séverine 3 août 2014 - 11 h 34 min Répondre

          70°, et non %, pour l’oxydation. Désolée pour la faute de frappe

  30. Séverine 3 août 2014 - 11 h 12 min Répondre

    Oui c’est exactement ça, sissi. Ainsi l’huile ne se solidifiera plus. Voici ma recette pour plus de précision, pour un flacon de taille moyenne. Je laisse les huiles essentielles, elles serviront pour les autres et pour votre chiot plus tard :

    5 ml d’huile de neem
    45 ml d’huile de tournesol
    25 gouttes d’huile essentielle de lavande
    25 gouttes d’huile essentielle de tea tree
    15 gouttes d’huile essentielle de cannelle

    Si vous avez un très gros chien, vous pouvez monter à 20% de neem, mais c’est le grand max, soit :
    10 ml d’huile de neem
    40 ml d’huile de tournesol
    25 gouttes d’huile essentielle de lavande
    25 gouttes d’huile essentielle de tea tree
    15 gouttes d’huile essentielle de cannelle

    Le neem repousse les bébêtes en tout genre. Le tea tree et la cannelle désinfectent les plaies/morsures. Et la lavande aide à cicatriser.

    Cette recette a l’avantage de super bien rentrer dans le poil. Vu que c’est de l’huile, contrairement à l’eau, ça n’est pas rejeté direct par les poils.

  31. Elise 3 août 2014 - 11 h 14 min Répondre

    Sissi, je suis étonnée j’ai aussi de l’huile de Neem acheté dans un site bio. Elle reste liquide. je secoue le flacon que pour être certaine de la dilution.

    • Séverine 3 août 2014 - 11 h 40 min Répondre

      L’huile de neem se solidifie en dessous de 20° environ, mais effectivement vu la saison, ça ne se remarquera pas avant l’hiver.

  32. Claudia et Mandy 4 août 2014 - 9 h 22 min Répondre

    Bonjour !
    Pour répondre à quelques détails sur les derniers posts :

    L’oxydation est due surtout au contact avec l’AIR (l’oxygène de l’air).
    Les huiles végétales sont composées essentiellement d’acides gras. Chimiquement il en existe de deux types : « saturés » ou « insaturés ». Ce sont les acides gras « insaturés » qui confèrent aux huiles végétales leurs propriétés nourrissante, adoucissante, protectrice, anti-âge…
    Certains acides gras sont plus fragiles que d’autres. Sous certaines conditions ils se dégradent et l’huile végétale perd ces propriétés.
    Parmi les principales sources de dégradation, on relève :
    – l’oxydation
    – la dégradation par la chaleur : hydrogénation (au-delà de 180 °C),
    – la lipolyse : dégradation des acides gras en présence d’enzyme (lipase…)
    Nous nous intéressons ici au phénomène d’oxydation qui est le phénomène le plus fréquemment rencontré pour un usage cosmétique des huiles végétales.
    Le potentiel oxydatif d’une huile végétale et d’un beurre dépend de la nature et de la concentration des acides gras le ou la composant.
    De manière générale, plus l’acide gras possède de doubles liaisons plus sa vitesse d’oxydation est élevée. L’oxydation des acides gras entraine leur transformation en molécules qui peuvent s’avérer toxiques pour l’organisme.
    En pratique, ce phénomène d’oxydation est facilement repérable car il est responsable d’un changement d’aspect de l’huile végétale (odeur de rance, changement de couleur).
    Certains facteurs accélèrent cette oxydation mais ne sont pas des éléments nécessaires et suffisants à déclencher le phénomène d’oxydation : l’oxygène, la lumière (UV), le contact avec des métaux pro-oxydants (Fer ou Cuivre : Attention au conditionnant !), la présence de pigments comme la chlorophylle, la présence d’enzymes (lipases…), et aussi et surtout la chaleur qui va agir comme un catalyseur sur ces réactions. C’est-à-dire qu’elle va accélérer les réactions chimiques. D’autres facteurs vont ralentir ce phénomène, notamment l’apport ou la richesse naturelle de l’huile en vitamine E. D’où l’idée bien fondée de Severine d’ajouter une capsule de vitamine E.

    Personnellement l’idée de ce mélange d’huile de neem avec de l’huile de tournesol ne me tente pas. D’ailleurs les lotions que j’ai eu l’occasion de trouver dans le commerce sont sous forme alcool et eau…. il y a certainement des raisons à cela.

    Quant aux huiles essentielles elles me semblent en trop grosses quantités dans la formule de Séverine. Je me méfie en particulier de l’Huile essentielle de Cannelle. Il y a dans l’HE d’ECORCE de cannelle environ 70 % d’aldéhyde (qui est un composé proche des cétones et dans l’HE de FEUILLES de cannelle près de 80 % de phénols). Ce sont des composés trop puissants pour être utilisé tous les jours sur de longues périodes.

    Personnellement, depuis cet article de Rod, et après la suggestion de Sissi pour son chiot j’ai décidé d’utiliser l’huile de neem juste diluée à l’eau et… ça fonctionne très bien ! Donc pourquoi indisposer l’odorat de notre chien avec des rajouts pas obligatoirement nécessaires. Ou alors ne garder qu’une huile essentielle et la choisir très judicieusement. Et l’utiliser en quantité la plus basse possible.

    Je me suis fait piquer 4 fois cette année par des tiques (Eh bien cela fait une drôle d’impression d’enlever ses vêtements et de voir une tique plantée dans son ventre !!! et retirer la tique avec la petite pince ôte tique c’est douloureux ! et après c’est supporter des démangeaisons des jours durant) Depuis, je mets moi aussi de la lotion au neem sur mes jambes avant les promenades. J’utilise le même spray que pour Mandy !

    Passez de bonnes vacances et surtout sans tiques !

  33. Rod 4 août 2014 - 11 h 42 min Répondre

    Je suis ravi de voir que les échanges sur le sujet continuent, et j’aime d’ailleurs beaucoup la tournure assez technique que prennent ces échanges ! ;)

    D’ici quelques mois je ferais le bilan de l’efficacité de l’huile de neem et terre de diatomée dans le cas de mes chiens, mais jusqu’à présent le bilan est vraiment super positif et m’encourage à continuer avec ces méthodes naturelles !

    • céline53 9 août 2014 - 21 h 25 min Répondre

      super, on attend le bilan !

  34. Elaine 23 août 2014 - 0 h 56 min Répondre

    Merci Rod pour tes articles toujours super interessants ou drôles ! J’adore venir par ici !!
    J’ai moi même une chienne Altdeutsche, que je viens de passer au barf depuis le 1er mai ! Je ne regrette pas !! :)
    C’est en partie ton blog qui m’avait donné l’envie de le faire !
    Tes chiens sont sublimes, surtout Follow, vraiment magnifique !! :)
    Je suis également d’Alsace (bas-rhin). Tu es de quel secteur ?

  35. Carioline 31 août 2014 - 22 h 53 min Répondre

    Bon, et ton retour sur l’option huile de Neem/eau/lécithine de soja, tu as pu tester ou pas ?

  36. krys 27 septembre 2014 - 18 h 14 min Répondre

    bonjour je vien de decouvrir votre article sur la terre diatomée (food grade )
    j aimerais avoir vos conclusion apres cette essaie de quelque moi
    est ce efficace cette terre pour les puce tyque
    quelle est l etat du pelage de vos chien apres se traitement
    je me pause beaucoup de question sur l utilisation de cette terre je pense quelle doit etre tres efficase mes mon probleme ses l etat des poil apres se traitement , redevien t il doux au touché ou au file des mois le poil s abime et reste sec
    j ai des chien de race berger australien cavalier king charle et terre neuve et il on un poil tres doux a l origine et en les soupoudrant de cette terre j ai un doute sur l aspect futur de leur moumouttes
    est ce que vous pouvez me donnez votre avis merci votre blog et vraiment super et vous avez des chien magnifique j ai eu aussi un ba poil long ya quelque année
    cordialement krys

  37. Halcon 10 décembre 2014 - 23 h 41 min Répondre

    Bonjour,
    Je prends la terre de Diatomée ici : http://terrediatomee.fr/boutique/
    11euros/kilo
    Je l’utilise comme anti parasite externe et interne…
    Merci pour ce site, intéressant !
    Sandrine

  38. Danka 28 janvier 2015 - 13 h 42 min Répondre

    Bonjour, il y a 2 semaines ma chienne trouvée et adoptée en 2009 (elle avait 6 mois env.) s’est retrouvée pleine de puces, ce n’est pas la période, mais nous sommes dans la campagne. Le véto lui à donné un comprimé de « C..is » les puces sont parties mais elle se gratte et perd ses poils un peu trop à mon gout. Je reviens de Biocoop ou j’ai vu -terre de diatomée et huile neem- je ne connaissais pas et sur le web, je viens de tomber sur votre blog…SUPER, pauvre Pyrène, du coup j’ai regardé le produit qu’a donné le véto à ma chienne et je lis que plusieurs animaux sont morts à la suite de ce produit dans les 15 jours suivant l’absorption (cp donnés par un vétérinaire selon le poids du chien). J’ai une amie qui est éleveuse de border et qui me dit que ce sont les animaux sauvages qui sont tjours porteurs de ces puces même en hiver (chez nous pas de neige, un soleil,, 15°). Je vais donc essayer ces produits si ça se reproduit plutôt que du chimique. Merci pour les photos des chiens, j’ai eu un berger belge qui ressemblait beaucoup à hold’on.

    • Rod 28 janvier 2015 - 14 h 16 min Répondre

      Bonjour,
      Ca vaut le coup de tenter la terre de diatomée (j’en suis très satisfait) en en mettant dans les poils de votre chienne (en massant un peu pour qu’elle pénètre) et également sur son lieu de couchage.
      Et si vous refaites un tour en boutique BIO, regardez si vous ne trouvez pas également de l’aloe vera en gel (la plus pure possible) pour appliquer sur les endroits où elle se gratte. L’aloe vera a un effet calmant, apaisant, cicatrisant, hydratant, … Une solution naturelle très efficace pour les soucis de peaux !
      Bon rétablissement à votre louloute ;)

    • Carioline 28 janvier 2015 - 21 h 56 min Répondre

      Bonsoir Danka, Pyrène, c’est une chienne de quelle (type de) race ?

      • Emy & Olkya 28 janvier 2015 - 22 h 11 min Répondre

        Pyrène est ma chienne, une border collier non atteinte et non porteuse de la MDR1.

      • Danka 31 janvier 2015 - 16 h 37 min Répondre

        Bonjour Carioline, elle tient du griffon/labrador, elle a un sous poil est très dense, et une autre qualité de poils par dessus, et en ce moment avec le cprimé donné, son poil est devenu terne
        Merci Rod, J’ai vu en effet de l’aloé vera, mais pas en gel, j’y avais pensé. Je vais attendre un peu pour voir comment ça évolue. Malgré ce problème elle est toujours aussi vive, fait ses balades en forêt avec les chevaux et les autres chiens.
        A btôt

  39. SIMONA 26 mars 2015 - 14 h 57 min Répondre

    Dear Rod,
    Sorry I am writing in English, I can read in French 100%, but my written french is not good :) so, you can answer in french, if u like…:)
    I have 2 dogs, samoyeds, and we are living in a area where there are many, many ticks :( when I walk them, near the forrest, I find like 3-4 ticks walking in their white fur..each time !
    and regarding fleas, I didnt see…but on the contrary, I saw some fleas excrements in their fur ( sooo fluffy and big :) )
    so is very possible they have some fleas, too.
    I have been reading about the « terre de diatomee »…I even bought a pack.
    But I didnt apply it yet.
    I am reading sometimes on a website, below, and they say you need to wash the Dog when using « terre de diatomee »..
    is it true ??
    http://ottawavalleydogwhisperer.blogspot.ch/2013/05/diy-natural-herbal-homeopathic-flea_18.html
    see 2.1 pls
    I am afraid not to dry their skin if I dont wash them.
    and to wash them at home….is a nightmare…..they make knots all over, if not well dry….Thanks. and if possible, reply also to me by email….I dont know if I will see your Reply here in time. I will use the product in the next days.
    Thanks a lot !! :)

    • Rod 27 mars 2015 - 9 h 58 min Répondre

      Thank you for the link Simona, i’ll read it because it seems to be some intersting natural things ;)
      Regarding the terre de diatomée i never wash my dogs but they often go to the small river and stay under the rain :D
      I’m not sure it’s a real problem not to wash them after applying terre de diatomée…

  40. nathalie 26 mars 2015 - 15 h 51 min Répondre

    Attention aussi à la maladie de Lyme pour nous les humains, elle est transmise par les tiques et peut occasionner des troubles importants, je suis sûre que tout le monde la connaît mais au cas où.. apparemment il ne faut pas retirer les tiques de nos toutous à la main, bonne journée à tous!
    Follow et Holdon sont magnifiques avec leur beau poil d’hiver!
    Simona: beware of the lyme disease, it’s better to be prudent and not to remove ticks by hands.

  41. Simona 27 mars 2015 - 14 h 44 min Répondre

    Hi, Rod, thanks for the answer…:)
    yes, this canadian website is very interesting…I already used some of her products, when my female dog had an UTI ( urinary tract infection), worked very well..she was cured very fast !
    Ok. maybe I will use it like that too, without washing them…
    they stay in the rain too :) even in the snow. they dont care, with the fur they own :) lol.
    thanks, have a good WE

  42. Marie 26 avril 2015 - 12 h 54 min Répondre

    Bonjour Rod ! Je viens de lire votre article je nourris mes chiens au Barf j’ai lu votre article et cela m’intéresse d’essayer car je suis dans une région remplie de tiques mes chiens en attrapent c’est la folie !
    J’ai de l’huile de néem j’hésite à commander de la terre de diatomée en plus ça marche vraiment bien?
    Je vais bientôt avoir un AS comme ils ont beaucoup de poils je préfère prévenir
    Je vois que ça s’utilise en voie interne aussi l’avez-vous testée comme vermifuge?
    Bonne journée
    Marie G.

  43. laurence 11 mai 2015 - 16 h 58 min Répondre

    Bonjour je suis une adepte du naturel pour mes chiens et s’agissant de l’huile de neem j’ai commencé à l’utiliser pour le cheval de ma fille. Pour sa dissolution j’effectue un mélange de 100ml d’huile neem, 3 cuillère à soupe de savon noir liquide, je rajoute les HE et ensuite je complète avec de l’eau pour faire un litre de produit. Il s’agit donc de ramener les quantités à la potion de Séverine. Je pense que pour 10ml d’huile de neem on peut mettre une cuillère à café. Le savon noir agit comme émollient , mais bien sur à chaque utilisation je secoue le bidon pour mélanger.

  44. florence 15 mai 2015 - 21 h 30 min Répondre

    Un grand merci pour toutes les explications ainsi que pour votre vidéo. J’ai toutefois une question : que ce soit pour la terre de diatomée ou pour l’huile de neem contre les tiques : à quelle fréquence faut-il traiter le chien (combien de fois par mois ou semaine ?) . merci

  45. Elise 16 mai 2015 - 15 h 10 min Répondre

    Pour l’huile de neem tout dépend de la longueur de poil. Pour Fripouiile, un patou, une fois par semaine et après être passé sous la pluie ou sous la douche. Juste sur les pattes et sur le ventre s’il a couru dans les hautes herbes humides. Ce début de printemps, les tiques étaient nombreuses et voraces que je lui ai donné des granulés d’ail.

  46. michelle 18 juillet 2015 - 19 h 19 min Répondre

    Bonjour,

    Ma chienne d’un an a fait il y a 2 jours une réaction très stressante, pour elle et pour moi, à une pipette d’Advantix.
    C’est fini ; elle n’aura plus jamais un produit chimique pour lutter contre les puces ou autres tiques.
    Donc, j’ai beaucoup appris en vous lisant, et je m’occupe demain d’acheter tout ce qu’il faut.
    Elle n’a pas de bestioles, mais c’est à titre préventif. J’espère que ça marchera.
    Merci à vous.

  47. michelle 23 juillet 2015 - 18 h 22 min Répondre

    je vois que l’huile de neem n’est autorisée en France que pour un usage domestique. Elle semble très négative pour les abeilles….

  48. michelle 27 juillet 2015 - 15 h 20 min Répondre

    J’ai trouvé de la terre de diatomée dans un magasin bio, et Jinpa est ok avec.
    Par contre, pas d’huile de neem.
    Quelqu’un peut me dire si huile de neem + huiles essentielles sont efficaces contre les moustiques ? Dans ma région, le sud-est, il y a pas mal de cas de leishmaniose et je voudrais bien la protéger rapidement.
    Merci

  49. nathalie 6 novembre 2016 - 23 h 18 min Répondre

    bonjour !
    très bien la terre de diatomée mais il faut faire attention lorsqu’on l’ utilise , car partout ou elle s’envole et retombe tuera les insectes , bon ou mauvais …. les abeilles sont déja en voies de disparition , donc méfiance .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible / Les champs marqué d'une * sont requis