Les aventures de Follow et Hold'On

9 avril 2013 5

La sève de bouleau: une cure pour tout le monde !

Salut à tous !

Aujourd’hui un petit article qui n’a rien à voir avec les chiens, quoique…
Pour la 3ème année consécutive, je suis en train de récolter la sève de bouleau pour faire une petite cure de printemps.

La première question que certain vont se poser est « pourquoi ? »
Tout simplement parce-que c’est intéressant de fonctionner au rythme de la nature et que parfois il ne faut pas se gêner pour prendre ce qu’elle a à offrir !

Chaque année, à la fin de l’hiver/début du printemps, se produit chez les arbres (peut-être pas tous) ce qui s’appelle la montée de sève.
Le bouleau, l’arbre qui nous intéresse, va drainer pour certains une centaine de litres de sève par jour pour alimenter les branches afin de former les bourgeons et ensuite les feuilles.
C’est un processus qui est relativement court sur l’échelle de temps d’une année.

La sève de bouleau est riche en antioxydants, en diverses vitamines, minéraux, oligo-éléments,… vous trouverez plein d’infos à ce sujet sur internet.
Une cure de sève de bouleau permet donc au corps de sortir de l’hiver, d’attaquer une nouvelle saison en se rechargeant et en éliminant tout un tas de toxines accumulées pendant l’hiver.

La cure dure environ 3 semaines et pour faire simple, elle consiste à boire un verre de sève de bouleau par jour.
En terme de consistance, c’est proche de l’eau, transparent, quasiment sans goût avec une note très légèrement sucrée.
Concrètement, si boire de l’eau ne vous pose pas de problème, la sève de bouleau ne vous en posera pas non plus !

Pour la récolter c’est très simple, j’ai fait une petite vidéo de ma façon de prélever la sève de bouleau (c’est une méthode, il y en a sans doute d’autres et des meilleures), et pour la petite anecdote, les bouleaux se trouvent… au boulot ! : )
Chose amusante, plusieurs collègues se sont lancé dans une cure l’an dernier (il y a une quinzaine de bouleaux au boulot) et m’ont relancé cette année pour savoir quand est-ce qu’on allait récoler la sève !

Le printemps est en retard cette année, mais généralement je démarrai la récolte fin mars. Pour certains d’entre vous qui lirez ce petit article, ce sera le moment de récolter, pour d’autres ce sera déjà passé.
Concrètement, le bon moment c’est avant l’apparition des bourgeons.

Bref, je disais, la récolte de la sève de bouleau c’est tout simple, et je vais compléter ce que j’ai oublié de dire dans la vidéo. Concrètement on perce un trou d’environ 1,5cm de profondeur dans l’arbre, on y enfonce un petit tuyau que l’on raccorde à une bouteille et… bah voilà, c’est tout !

Ce matin, un maigre butin, l’an dernier il arrivait souvent que la bouteille était pleine à craquer et que le surplus coulait à côté, à voir dans les prochains jours si la montée de sève est plus importante.

Récolte de la sève de bouleau

Récolte de la sève de bouleau

Je transvase le tout dans une bouteille vide, et hop au frigo !
La sève fraiche se conserve 2 à 3 jours au frigo (ensuite elle à tendance à « tourner »).

Concrètement sur un arbre il est facile de prélever 1,5 litres par jour.
Plus haut on peut lire que la cure consiste en un verre de sève par jour.
Qu’est-ce que je fais du reste alors ?
Eh bien le samedi matin, j’ai un stand sur le marché et… mais non ! : )

J’en donne tout simplement à mon entourage et, c’est là qu’on en revient aux chiens, j’ajoute de la sève de bouleau dans l’eau de boisson des chiens (un verre de sève dilué dans une gamelle d’eau par jour).

L’an dernier je me suis renseigné et je n’ai trouvé aucun contre-indication concernant une cure pour un chien.
Étant donné la richesse en divers éléments de cette sève, j’en ai conclu que ça pouvait être intéressant pour les chiens.
Follow a donc fait sa cure l’an dernier en même temps que moi, et cette année, on est trois à faire notre cure de printemps.

Voilà, le but était de vous donner envie de vous intéresser à la sève de bouleau et de vous montrer que ce n’est pas compliqué de la récolter et que ça serait dommage de s’en priver !

Au delà de ça, je ne sais pas s’il y a des contre-indications concernant cette cure, c’est peut-être à voir avec votre médecin, sachant que de mon côté, tant que je ne le vois pas je me porte bien…

Allez, aux bouleaux maintenant ! : )

Article précédent

Article suivant

Commentaires

  1. Jess 11 avril 2013 - 13 h 49 min Répondre

    Superbe idée – j’ai commencé aussi il y a 5 jours :)
    Moi je fixe la bouteille (avec une bouteille à « taille de guêpe » genre « Rosée de la Reine ou Mont Roucout) avec un fil de fer autour de l’arbre pour ne pas lui percer un deuxième trou (vise) : sur la bouteille on fait passer le fil autour de la « taille de guêpe » pour l’attacher à l’arbre, ainsi quand elle se rempli, elle ne tombe pas :).
    Une fois la sève prélevée, je rebouche le trou avec un fin bout de branche :)
    mais je vais régulièrement vider la bouteille pour ne pas la laisser trop se remplir et alourdir.
    Et à la place du tuyau je prend des pailles :)
    J’étais entrain cette année de chercher des infos sur la compatibilité ou la contre indication chien-bouleau, il me semblait que c’était ok – heureuse de lire que tu semble le penser aussi :)
    et bien « prost » à tous les 3 alors :)

  2. Carioline 17 avril 2013 - 18 h 27 min Répondre

    Arf, ça me rappelle une virée avec Tonton Jean-Renard, dans le parc du CPIE, lors de mes premières semaines d’arrivée dans l’Aisne…

    Ton article m’a redonné envie d’aller récolter un peu de sève, aux bouleaux du boulot pour moi aussi, en attendant d’en avoir un au jardin !

  3. vickie 7 mai 2014 - 18 h 50 min Répondre

    Merci beaucoup! Je vais essayer ça ! : ) Pour moi et mes pitous !

  4. Marie 2 mars 2015 - 16 h 14 min Répondre

    Merci pour l’article, il est très complet
    Marie

  5. Jean-Yves 16 avril 2016 - 12 h 46 min Répondre

    Merci,

    Super article, merci.

    Je le fais depuis cette année et j’attache la bouteille avec une ficelle autour de l’arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible / Les champs marqué d'une * sont requis

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>